Hello Perle de l’Eternel, j’ose croire que tu vas bien par la grâce de Dieu. Aujourd’hui je viens te partager mon ressenti sur ce merveilleux Carême 2020, oui je le répète, un merveilleux Carême 2020 ! Malgré les circonstances, malgré ce virus le Covid-19, malgré le confinement, ce temps fut riche et édifiant pour moi. J’espère que pour toi aussi.

Plus de toi Jésus

J’aime beaucoup ce temps de Carême, et cette année j’étais languissante de ce temps, vraiment languissante. Pour moi, le Carême c’est comme une coupure, on peut le vivre par le jeûne (alimentaire et/ou autre), la privation,… c’est un temps où certains peuvent apprendre ou réapprendre à être de nouveau connectés à l’essentiel afin de partir avec un élan dans la même continuité, afin d’accroître pendant et après son intimité avec le Père, dans l’amour du Christ.

Le Carême c’est un moment où l’on s’arrête pour penser plus profondément au Sacrifice par Perfection qui nous a rachetés de nos péchés et Justifiés. Oui je te parle du Sacrifice de l’Agneau Immolé à Golgotha. C’est un moment pour mourir avec le Christ à la Croix et Ressusciter avec lui. C’est un Glorieux moment qui s’achève par la Pâque où nous crions « VICTOIRE » ! La pierre a été roulée du tombeau, le Christ a Vaincu la mort.

“O Dieu! tu es mon Dieu, je te cherche; Mon âme a soif de toi, mon corps soupire après toi, Dans une terre aride, desséchée, sans eau. Ainsi je te contemple dans le sanctuaire, Pour voir ta puissance et ta gloire.” Psaumes 63 verset 2à3

Un Carême pendant le temps du confinement

J’aime dire qu’il n’y a pas de hasard avec Dieu, et je crois que satan est limité, il ne peut rien faire sans que Dieu ne le sache, alors si ce confinement s’est fait, c’est pour une raison. Et la Parole de Dieu est Vérité. Il faut que les Ecritures se fassent.

Revenons au Carême, le confinement a été prononcé et mis en vigueur en pleine période. Au départ, je ne vais pas te mentir, ce fut assez pénible. Car au début, l’atmosphère était assez anxiogène, que ce soit autour de nous, les médias… Cependant cela m’a poussée à me déconnecter pour une petite durée de certains réseaux sociaux, ce qui était très bien.  Il y a eu aussi toute une organisation à mettre en place et je rends Gloire à Dieu car il ne m’a jamais laissée tomber, même lorsque des fois pendant cette période j’étais à bout.

Un Carême de très grande intercession pour les malades, les soignants, les Nations… Mais aussi un Carême de grande unité fraternelle en ligne. Ce fut aussi un Carême de brisement.

J’ai été languissante de ce moment et vraiment j’ai pu voir les fruits, même si certains moments ont été douloureux.

J’avais l’impression que pendant ce Carême tu avais soit le choix de Grandir en Christ, c’est-à-dire de mûrir, ou de prendre la décision de vivre ta vie de façon superficielle.

Et toi, quelle décision as-tu prise ?

Et si nous parlions de la semaine Sainte ?

C’était le Feuuuu, lol, même si mes filles avaient de l’énergie au max, ce fut des moments très forts. De Gethsémanie, à Golghota, de Golghota au tombeau vide. De la trahison à la Crucifixion et de la Crucifixion à la Résurrection. Vraiment prenons la décision de vivre cela tous les jours de notre vie afin de nous rappeler le vrai sens de notre identité en Christ, et disons nous que sans Christ nous ne sommes rien.

“Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant. Ainsi parce que tu es fidèle, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.”Apocalypse 3 verset 15à16

Après le Carême?

A l’heure où je t’écris le Carême s’est terminé mais pas ta vie en Christ. Car le Carême ce n’est pas se dire je pense à Christ pour une durée, et après je referme la porte. Si tu agis ainsi, tu prends le mauvais chemin Perle de l’Eternel, car Christ se vit chaque jour de ta vie. Reste plantée à la bonne source. Penses encore et encore à la Résurrection, penses encore et encore à Golgotha, au prix qu’il a payé par amour pour toi.

Perle de l’Eternel ta vie en Christ ne se vit pas que pour un temps, ta vie en Christ ne doit pas se vivre que pour 40j, mais pour tout le temps.

Perle de l’Eternel n’accepte pas d’être une fille de Dieu en superficie, mais bel et bien une héritière du Royaume des Cieux en vérité. Et cela ne doit pas se voir que pendant 40j, mais tous les jours. N’oublie pas que tu es un témoignage pour les Nations, tu es un témoignage pour ceux qui ne connaissent pas Christ et dont le cœur crie nous avons besoin d’aide. Pour être un canal du Saint-Esprit afin de toucher ces personnes, il faut bien plus. Il faut une intimité de tous les jours, il faut un amour en toutes circonstances, même lorsque l’épreuve se montre, il faut une vie sans tiédeur sinon ton témoignage prendra l’eau et il faut une foi que l’on désire étendre.

En Conclusion

Alors que je t’écris ces mots, je me dis : sommes-nous prêts à être aussi languissants afin de recevoir le Saint-Esprit ? Et oui, la pentecôte arrive. Soyons languissants, assoiffés de la troisième personne de la Trinité, celui qui vient porter le témoignage du Christ en nous.

Décidons de nous préparer afin de le recevoir. Ne nous reposons pas sur nos lauriers, rien n’est fini, mais tout commence.

Perle de l’Eternel, tu aimes cet article? Je t’invite à le partager. Clique ici pour voir d’autres articles.

Ps : N’hésites pas à nous suivre sur les réseaux : ici

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *