perle entrepreneure

Interview - Découverte de la fondatrice de JM CONSULTING et Le Cercle des Audacieuses

lundi, janvier 22, 2018



Hello Perle de L’Eternel,

J’espère que tu vas bien par la grâce de Dieu.

C’est avec une très grande joie que je te présente aujourd’hui une jeune femme, une mumpreneure que je suis énormément sur mes réseaux sociaux. J’ai décidé de te la présenter, car je trouve que c’est une mumpreneure dynamique, persévérante, créative, une maman au grand cœur.

Je te laisse découvrir ces activités dans cet interview.


Interview




Présentation de tes activités

En ce moment, je dis que j'ai trois boulots!
J'ai fondé et je dirige le Cercle des Audacieuses, qui est un réseau d'influence et un club de développement pour femmes entrepreneures.
Je suis consultante en stratégies marketing et de communication ; autrement dit, je vous aide à vous démarquer, à être mieux vu, compris et apprécié de vos clients.
Depuis Septembre 2016, j'anime des conférences et des ateliers autour de l'entrepreneuriat ou de la communication, auprès de différents publics. Une de mes prochaines interventions sera dans un lycée avec pour sujet : de l'audace pour réussir. 

Qui se cache derrière jm consulting et le cercle des audacieuses ?

Ben c’est moi ! Ah ah. JM CONSULTING vient de Jennifer Mani, c’est mon agence de conseil que j’ai créée à Londres il y a 3 ans. J’y propose mes services en communication et en marketing, je travaille avec un réseau d’indépendants de confiance que je connais bien. Ce que je dis à mes clients : on n’a pas besoin de porter un masque pour être visible et être apprécié. Un beau maquillage suffit, on doit pouvoir être reconnaissable avec ou sans maquillage, mais le maquillage sublime. C’est ça la communication authentique. Aussi, je leur apprends qu’il n’y a pas de modèle figé du succès, puisque chaque personne et donc entreprise est différente. 

Le Cercle des Audacieuses, c’est un réseau et un club privé que je voulais faire depuis longtemps. L’idée était là depuis 2 ans au moins; je voulais aider les femmes, dont je fais partie, à entreprendre différemment. Je voulais qu’on prenne conscience de l’importance de s’entraider, de se valoriser, d’apprendre et d’être inspirée. 
Je suis moi-même une Audacieuse : pas facile d’être femme, maman et entrepreneure dans cette société. Au delà d’un combat féministe, je voulais essayer de contribuer à ma manière à rétablir un équilibre dans la société. Remettre les femmes dans les cercles décisionnels; elles ne sont malheureusement pas membre des tables rondes alors qu’elles contribuent à bâtir nos sociétés.


Pourquoi as-tu décidé d’entreprendre ? Pourquoi dans ce domaine ?

Je ne sais pas vraiment quand j’ai décidé d’entreprendre. En fait, je crois que j’ai toujours voulu construire quelque chose avec ma main et ma tête. J’ai toujours senti que je ne voulais pas simplement travailler dans une entreprise mais créer, faire grandir et enseigner. A la base, je voulais faire des études en géopolitique, j’étais passionnée d’histoire, d’économie et je me voyais plus être en politique. J’ai eu peur, je n’ai pas osé passer des concours et après deux ans à tourner un peu en rond à la fac, j’ai entrepris des études en communication…Révélation. J’étais passionnée et c’était mon truc ! Depuis, j’ai eu plusieurs expériences professionnelles et humaines. Certaines ont été douloureuses, mais toutes ont contribué à me mener où je suis aujourd’hui. 
J’essaie d’inspirer comme on m’a inspiré, de donner comme on m’a donné. 



Quel message veux-tu faire passer au travers de tes activités ?

Qu’il est possible de faire du business conscient ! 
J’aimerais que les gens arrêtent de diaboliser le monde des affaires, qu’ils prennent conscience qu’on peut influencer positivement les gens qui nous entourent au travers de l’exploitation de nos dons et talents. 
On peut être millionnaire sans être un égoïste…A mes yeux, l’argent n’est qu’une matérialisation de l’abondance. C’est un outil qu’on peut utiliser et développer mais ce n’est pas une finalité. 


Le cercle des audacieuses est toujours ouvert à de nouvelles inscriptions d’entrepreneures ?

Oui, nous acceptons encore des membres !


Donne 3/4 mots pour d’écrire tes activités. 

    • Passion 
    • Inspiration 
    • Optimisme 

Tu es maman d’une merveilleuse petite fille, dit-nous, l’organisation entre la gestion des affaires et la gestion de ta petite famille, comment la gères-tu ?

Avant même de devenir maman, je m’étais promise de ne jamais utiliser mes enfants comme une excuse pour ne pas « oser » entreprendre, voyager ou sortir avec des amis. Je me disais qu’il fallait que je trouve des solutions pour m’organiser et rester femme sans pour autant chercher à être parfaite. Du coup, je ne culpabilise pas et je ne laisse personne tenter de me faire culpabiliser. 
Je me suis dit que si je voulais être un modèle d’épanouissement pour ma fille, il fallait que je sois moi-même épanouie. Je suis une passionnée, donc j’ai besoin de travailler dans ce qui me passionne. 
J’ai la chance d’avoir une nounou et ma maman pas très loin. Dans les moments de grand rush, quand je dois finir tard, ma mère est là. Sinon, je prends des journées qu’on passe toutes les deux avec ma fille. Samedi dernier, je l’ai emmenée à mon bureau pour qu’elle voit où je travaille. Elle n’a qu’un an mais je lui parle régulièrement et quand je suis peu présente, je lui explique ce que je fais. 



Où peut-on te suivre, que ce soit pour les inscriptions ou suivre ton actualité ?


Un mot d’encouragement aux mamans porteuses de projets ou nouvellement entrepreneure.

 Je suis persuadée qu'il n'est jamais trop tard pour entreprendre et vivre ses rêves. Même lorsque le champ des possibilités nous semble limité, nous sommes des créateurs aux ressources infinies.
Prenez chaque difficulté comme un objet d'apprentissage et chaque échec comme un pas vers la réussite. 
Acceptez de commencer petit sans perdre en vue une vision de grandeur, devrait vous aider dans votre ascension.



CONCLUSION

Merci Jennifer d'avoir répondu à cette interview ! Que Dieu puisse continuer à te guider et à te faire évoluer avec ces activités, qu'il t'a permis de concrétiser. 
Les mots de Jennifer, sa créativité et sa persévérance, nous montre que l'on peut être maman, fonder son entreprise et surtout se sentir épanoui dans son activité. Maman, tu as le droit aussi de vivre tes rêves !


Si tu as aimé cet article, n'hésite pas à le partager.

You Might Also Like

0 commentaires